English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

Communauté d’apprentissage professionnelle et formation professionnelle en matière de douance

Professional learning communities and on-the-job training for gifted students: What are the advantages?

Jean Labelle, Université de Moncton

Viktor Freiman, Université de Moncton

Johanne Barrette, Université du Québec en Outaouais

Marianne Cormier, Université de Moncton

Yves Doucet, Université de Moncton

doi:10.18162/fp.2014.224

Résumé

Le présent article porte sur les perceptions d’enseignants du Nouveau-Brunswick à propos de la capacité des communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) à parfaire leur formation à l’égard de la douance et à répondre aux besoins des élèves doués. Leurs perceptions ont été recueillies à l’aide d’entrevues semi-dirigées puis validées auprès d’enseignantes-ressources et par une analyse documentaire. Les résultats indiquent que les CAP sont efficaces pour améliorer la formation des enseignants tout en venant en aide aux élèves à risque. Tout semble indiquer qu’il en serait de même si les CAP se penchaient sur la problématique de la douance.

Abstract

This article focuses on the perceptions of New Brunswick teachers of the capacity of professional learning communities (PLCs) to improve their professional training in giftedness and the needs of gifted students. Their perceptions were collected from semi-structured interviews that were validated by resource teachers and a literature review. The results indicate that PLCs can be effective for improving teacher training to work with students at risk and for providing them with support. Everything indicates that PLCs would be equally effective if they addressed giftedness.

Mots-clés

Communauté d’apprentissage professionnelle, formation professionnelle, douance

Pour citer cet article

Labelle, J., Freiman, V., Barrette, J., Cormier, M. et Doucet, Y. (2014). Communauté d’apprentissage professionnelle et formation professionnelle en matière de douance. Formation et profession, 22(3), 24-36. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2014.224