English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

L’articulation entre la dimension relationnelle et épistémique dans la construction de la professionnalité enseignante

The interaction between the relational and epistemic dimensions in the construction of teacher professionnality

Cathal de Paor, Mary Immaculate College, Irlande

doi:10.18162/fp.2016.385

Résumé

Nous présentons une analyse des interactions verbales dans les entretiens de conseil destinés à l’accompagnement d’un enseignant débutant en France. Notre questionnement porte sur l’articulation entre la dimension relationnelle et épistémique et met au jour la nécessité pour l’accompagnateur de trouver une approche favorable à la communication, et la distance propice à la saisie des dimensions pertinentes de la situation observée. À partir des principes d’une didactique professionnelle de l’enseignement (Vinatier, 2009), nous avons croisé une théorie de l’activité (Vergnaud, 1996) et une théorie linguistique interactionniste (Kerbrat-Orecchioni, 1992) pour l’analyse des données.

Abstract

We present an analysis of the verbal interactions from post-observation meetings in the mentoring of a beginning teacher in France. Our enquiry centres on the interplay between the relational and the epistemic dimension in the post-observation meeting and bring to light the necessity for the pedagogical advisor to find an approach conducive to communication, but also the distance required to deal with the important aspects of the situation observed. Applying the principles of professional didactics (Vinatier, 2009), we combined an activity theory (Vergnaud, 1996) and an interactionist linguistic theory for the data analysis.

Mots-clés

Accompagnement, professionnalité, relationnel, épistémique, didactique professionnelle.

Pour citer cet article

de Paor, C. (2016). L’articulation entre la dimension relationnelle et épistémique dans la construction de la professionnalité enseignante. Formation et profession, 24(3), 19-31. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2016.385