English
Page précédente Haut de page Télécharger cet article ( Format PDF )

Abandon scolaire au Sud-Kivu

Isidore Murhi Mihigo, Université catholique de Bukavu (RDC)

Célestin Bucekuderhwa Bashige, Université catholique de Bukavu (RDC)

doi:10.18162/fp.2017.418

Résumé

L’abandon scolaire fait l’objet de plusieurs études à l’échelle internationale et intéresse plusieurs disciplines. L’objectif du présent article est de dégager les éléments expliquant l’abandon précoce de l’école au Sud-Kivu. Les données utilisées dans cet article viennent de la division provinciale de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), d’une part, et de l’enquête 1-2-3 de 2005, d’autre part. Nous appuyant sur une analyse économétrique multiniveau, les résultats montrent que plus on commence l’école avec du retard, plus on risque de décrocher. Les caractéristiques associées à l’élève et à la famille sont aussi prépondérantes dans l’abandon des élèves au Sud-Kivu.

Abstract

School dropout has been tackled in many research studies internationally, and from several disciplinary perspectives. This paper attempts to identify the factors pushing students to leave school prematurely in South-Kivu Province. To this end, we analyzed data from the archives of the Provincial division of Education (known by its French acronym EPSP) and the 2005 1-2-3 survey data, drawing on the multilevel econometric approach. Results show that the later a child starts school, the higher the probability that he or she drops out. Characteristics associated with the student, family and school play a predominant role in school dropout in South-Kivu.

Mots-clés

Abandon scolaire, décrochage scolaire, Sud-Kivu, primaire, secondaire, éducation

Pour citer cet article

Murhi Mihigo, I. et Bucekuderhwa Bashige, C. (2017). Abandon scolaire au Sud-Kivu. Formation et profession, 25(2) 49-64. http://dx.doi.org/10.18162/fp.2017.418